Le Comité Colbert et Penninghen, un partage des savoir-faire

Message d'état

OK
PICTO_22
PARTENARIAT

Deux très beaux partenariats initiés à l’invitation du Comité Colbert, avec l'Atelier Mériguet-Carrère ainsi qu’avec le Château de Fontainebleau, fleurons du savoir-faire et du patrimoine français, ont offert à une vingtaine d'étudiants l'opportunité de réfléchir aux passionnantes questions posées par la notion de patrimoine afin d’y apporter leurs réponses créatives, originales, cohérentes et contemporaines.

une bibliothèque intelligente pour l'Atelier Mériguet-Carrère

Les étudiants de cinquième année des cursus d’architecture intérieure et de direction artistique, encadrés par Terence Mesguich Jacquemin, architecte d’intérieur, designer, directeur artistique, diplômé de Penninghen et Thomas Hervé, directeur artistique digital, ont veillé à résoudre l’ensemble des questions soulevées par l’Atelier Mériguet-Carrère, en constante évolution. Les activités manuelles et de représentation au sein de l'atelier situés dans le Marais offrent un terrain de compréhension unique pour développer une réflexion sur une profession, ses usages, comprendre son organisation, appréhender les métiers, pour en définitive définir les besoins et architecturer l’espace de travail. Se pencher sur une bibliothèque d’échantillons, physique et virtuelle, consistait à comprendre l’usage qui sera fait du système d'organisation. Comprendre la fonction pour définir les formes. Il s'est agi de penser à un scénario pertinent, tenant compte de la pratique des compagnons et de la prévisualisation des échantillons. La conjugaison de la création d'échantillons en atelier, leur prise de vue, leur communication auprès des architectes, des clients, leur protection et leur archivage ont été au centre de la réflexion. Deux axes d’architecture intérieure et design ont été proposés et trois propositions d’interface qui se répondent. Des conceptions qui, sans nécessairement fusionner, sont complémentaires.

une image de caractère pour le Château de Fontainebleau

Encadrés par la directrice de création Sarah Kahn, diplômée de Penninghen et Johanne Casagrande, directrice générale branding, innovation et stratégie, toutes deux enseignantes à Penninghen, les étudiants de cinquième année des cursus de communication et direction artistique se sont attelés à puiser au cœur de l’histoire du Château de Fontainebleau pour en extraire des éléments fondamentaux propres à dessiner les contours d’un système permettant d’affirmer la personnalité du château et accompagner son quotidien. Fort d’un passé résumant à lui seul l’Histoire de France, le Château de Fontainebleau a offert aux étudiants un terrain de compréhension unique, pour appréhender la problématique de l’identité visuelle dans sa globalité. Se pencher sur l’identité visuelle d’une institution consiste à concevoir le système lui permettant d’assurer son identification et lui donner un moyen simple de porter les informations à diffuser. Ce changement doit être motivé par l’affirmation d’une vision, d’un objectif à adresser. Définir le trait de caractère est essentiel pour trouver le ton juste de la communication. Les quatre axes proposés ont été aussi différents que pertinents. La solution se tient au cœur de l’un d’entre eux, elle sera peut-être le fruit d’une combinaison, ou l'occasion de rebondir aux éventuelles interprétations possibles. La réponse sera le fruit des différents arbitrages et de la prise en considération de contingences tant stratégiques, qu'économiques.

 

Grâce à la réflexion qu’ont apportée ces deux partenariats, le Comité Colbert a offert aux étudiants de Penninghen, l’opportunité de comprendre que leur expertise créative contribue à valoriser une entreprise et son modèle. Ici encore, la direction de création et nos enseignements sont érigés au rang d’un véritable savoir-faire.

Voir toutes les actualités