PRIX MET DE PENNINGHEN 2024 EN ARCHITECTURE INTÉRIEURE

Message d'état OK
PICTO_22
PROMOTION 2024

Au cours de cérémonie de remise des diplômes de la promotion 2024, le Prix Met de Penninghen en Architecture Intérieure a été remis à Fleur Delesalle, diplômée en 2004

“Ne jamais oublier qui on est et ce qu’on veut donner”

 

Comme elle se présente sur son site, le travail de Fleur Delesalle est un hymne à la fraîcheur, la finesse et la légèreté. Récemment primée aux AD x Land Rover Awards pour le prix Ultimate Chic and Elegance, Fleur a également été remarquée pour ses participations vitaminées lors des dernières Paris Design Week. Elle imprime sa patte, résolument pigmentée et graphique, à des projets résidentiels comme au château de Versailles ou pour la marque de prêt à porter Make My Lemonade. Une formation au Chelsea College of Art à Londres, à l'ESAG Penninghen dont elle sort diplômée en 2004, puis six ans aux côtés de la designer et architecte d’intérieur India Mahdavi ont exalté Fleur à créer des intérieurs où l'architecture et le design s'accordent pour révéler le potentiel intrinsèque de chaque espace.

Elle fonde l'Agence Fleur Delesalle il y a treize ans en 2011 où collaborent architectes, designers, architectes d'intérieur et met cette pluridisciplinarité au service d'institutions prestigieuses, de projets commerciaux et résidentiels de standing. Fleur est animée par une attention au détail magnifiée par l'artisanat. Elle dessine des intérieurs atemporels, lumineux et accueillants, soulignés par une sélection pointue de pièces uniques, souvent de sa propre collection. Chaque projet est une nouvelle occasion d'explorer les variations d'une identité forte, teintée de poésie et d’élégance.

“Je suis très touchée. Ça fait vingt ans cette année que j’ai été diplômée. En 2004, le soir du diplôme je n’imaginais pas que vingt ans plus tard je me retrouverais sur scène pour recevoir le Prix Met de Penninghen. Mon diplôme avait été très clivant. J’avais eu des « 0 » et des « 8 » et je m’en étais sortie avec une mention “assez bien”. Maintenant je peux vous le dire, le diplôme n'est pas tellement important. Ce qui compte, c’est la formation, et la formation de Penninghen, je l’ai trouvée exceptionnelle. Elle n’a pas d’égal. Elle donne des atouts pour la vie professionnelle qui sont majeurs et qui en vingt ans ne m’ont jamais quittée. Vous avez tous fait des super diplômes, j’ai participé au jury et je félicite tous ceux que j’ai vu. Certains ont parfois pris des risques, il faut en prendre dans ce métier aussi, et surtout, ne jamais oublier qui on est et ce qu’on veut donner. Il faut être très exigeant envers soi-même, beaucoup travailler, toujours, et faire des choses. Merci.”

Discours de remerciement de Fleur Delesalle, mercredi 26 juin, Salle Gaveau, Paris

©DR

Voir toutes les actualités

Prendre rendez-vous