Isabelle Stanislas

Message d'état

OK
PICTO_22
Isabelle Stanislas
#nofilter

Architecte, architecte d'intérieur et designer, Isabelle Stanislas s’est fait connaître pour ses réalisations d’appartements et d’hôtels ainsi que pour ses collaborations remarquées dans la mode (dont Hermès, Cartier, Céline). En 2019, elle rénove la salle de réception de l’Elysée. Aujourd’hui enseignante au sein du mastère Architecture intérieure à Penninghen, elle nous livre ses impressions sur sa toute première rentrée.

Vous venez d'intégrer l'équipe enseignante de Penninghen, comment se sont passés vos premiers cours ? 

J’avais peur mais cela s’est bien passé. Le regard des élèves permet de vous immerger directement dans le partage de vies : le présent (moi ) et le futur (eux). Les profils sont extrêmement variés. Je leur ai dit que je ne me souviendrai pas forcément de leur prénom mais de leur allure et de ce qu’ils sont de manière sûre.

En quelques mots, racontez-nous comment la magie de la rencontre entre vous et Penninghen s'est opérée

Cela s’est passé lors du workshop que j’ai animé pour la collaboration Bonpoint X Penninghen. J’ai adoré discuter, partager avec les élèves mais surtout avec la Direction. Le pragmatisme, la transmission, sans oublier l'âme et le côté artistique des choses… Tout cela est ambitieux et tellement réel. On ne réussit pas dans ce métier sans cela.

Vous avez fait partie du jury des diplômes : comment avez-vous vécu cette expérience ?

C’était intense. Je me suis mise à leur place, je me suis souvenue de quand j’ai passé mon diplôme, ce que j’aurais fait ou pas. C’était beau et émouvant. Les rendus étaient puissants mais pas forcément tous forts.

Comment appréhendez-vous l'enseignement de l'architecture intérieure à Penninghen ? 

J’aimerais, même si cela est prétentieux, les aider à avoir leur déclic, qu’ils ressentent et se ressentent. Qu’ils n’aient plus peur de la note, qu’ils trouvent du bonheur et comprennent la magie de ce métier et ce que cela peut leur offrir dans le futur : s’offrir leur liberté.

Enseigner quand on est architecte : challenge ou évidence ? 

Challenge au départ. Evidence ensuite ! La transmission n’est pas simple. Nous sommes souvent dans notre bulle pour créer et travailler. Enseigner c’est aussi partager. Le partage dans le monde de la création est une évidence de communication mais pas forcément lorsque nous sommes en train de la construire. Je me sens assez mûre pour faire part de mon expérience et de mon savoir. Cela a pris du temps. Louis khan disait que nous ne devenons pas architecte avant 40 ans, alors pour transmettre… Cela me plait d’échanger mutuellement nos visions et de me heurter à la jeunesse. Je ne sais pas encore ce que je peux sortir de tout cela mais ce que je sais c’est que cela me plait déjà.

Isabelle Stanislas enseigne en 4e année du mastère Architecture Intérieure.

Découvrez ses réalisations sur isabelle-stanislas.com

Isabelle Stanislas membre du jury

Retour aux actualités

Téléchargez notre documentation