CONFÉRENCE - LE PERSONNAGE ASTIER DE VILLATTE

Message d'état

OK
PICTO_22

Dans le cadre du cycle de conférences de cinquième année, Benoît Astier de Villatte et Ivan Pericoli, fondateurs de la marque Astier de Villatte sont intervenus à Penninghen, ce mercredi 2 février.

Déployant leur vision depuis près de 30 ans au travers de multiples pratiques, Benoît et Ivan ont présenté leur démarche et leurs activités dans le cadre de la conférence « Le personnage Astier de Villatte ».

 

Le personnage Astier de Villatte

 

Ivan Pericoli et Benoît Astier de Villatte ont fondé leur société en 1996 au départ avec un groupe formé de frères et sœurs de la famille Astier de Villatte et d’amis de l’Ecole des Beaux-Arts où ils se sont formés. Ensemble, ils inventent et fabriquent des « objets rêvés » : des meubles inspirés de rebuts ramassés la nuit sur les trottoirs ou dénichés chez Emmaüs, aux puces et dans les brocantes mais aussi des objets de tous les jours et de la vaisselle, en céramique, en détournant les techniques de sculpture apprises aux Beaux-Arts. En 2000, ils s’installent rue Saint Honoré et investissent un immense atelier de fabrication boulevard Masséna et installent ensuite leur seconde boutique rive gauche, rue de Tournon. En 2008, ils collaborent avec la parfumeuse Françoise Caron de la société japonaise de création de fragrances Takasago, pour lancer une gamme de produits parfumés qu’ils développent au fil des années grâce à l’intervention de parfumeurs de talent. Pour les encens, ils vont chercher le savoir-faire des illustres ateliers familiaux de l'île japonaise d’Awaji qu’ils conjuguent à celui des grands parfumeurs parisiens. En 2015, ils rachètent l’imprimerie SAIG (Société des ateliers et imprimeries graphiques) dirigée par l’un des derniers maîtres typographes en exercice et montent ainsi leur propre maison d’édition. En 2018, ils se lancent dans la fabrication de luminaires. Aujourd’hui, une cinquantaine d’artisans, pour la plupart tibétains, travaillent à la fabrication des céramiques et des luminaires Astier de Villatte, trois employés s’occupent de l’imprimerie, et une vingtaine de personnes se répartissent entre les deux boutiques parisiennes et les bureaux. En 2021, la première boutique en dehors de Paris a été inaugurée au cœur du vieux Séoul. Tous deux ont été membres du jury de direction artistique en juin 2021.

Voir toutes les actualités