Les 2 majors de promotion 2020

PICTO_22
Les majors de promotion Penninghen 2020
Lauréat

Roxane Monin en architecture intérieure et Tifène Garrigues en direction artistique, deux projets singuliers et unanimement remarqués

Repenser une base militaire et scientifique

Roxane Monin, major en architecture intérieure pour “La société des Kerguelen” ou comment repenser une base militaire et scientifique en territoire insulaire

Les îles Kerguelen, au sud de l’Océan Indien, sont un rêve d’aventure. Depuis 1950, sur la base de Port-aux-Français, une centaine de personnes se relaient pour des opérations de recherche et de maintenance ; mais la base, faite de préfabriqués éparpillés, vétustes et austères, nécessite d’être réhabilitée. Le climat difficile, l’isolement et la vie en communauté ont forgé la société des Kerguelen. Roxane Monin a choisi de repenser cette base en lui conférant une fonction sociale, en préservant son identité, et s’est demandée comment y réinterpréter les notions de confort, d’intimité et de communauté grâce à l’architecture. Encadrée par son directeur de diplôme, l’architecte d’intérieur Hugo Toro, Roxane a su convaincre son jury qui a salué ce travail exemplaire. Outre la pertinence de son sujet, la force de sa proposition et la présentation unanimement appréciés, tout le travail de recherches dans sa dimension plastique, croquis, esquisses et ébauches, ont également retenu l’attention du designer Erwan Bouroullec, ainsi que celle des architectes Isabelle Stanislas ou encore Elliott Barnes, considérant le dessin comme vecteur essentiel de l’idée, le geste artistique au service de la proposition architecturale. La dimension applicative du projet de Roxane aux contours réalistes et utilitaires, a également su séduire les architectes Aldric Beckmann et Denis Montel. Félicitations Roxane !

Major de promotion 2020

Oser être différentes

Tifène Guarrigues, major de promotion direction artistique, pour “Atypiques” ou comment oser être différentes

À l’ère d’internet et des réseaux sociaux, quatre femmes, non conformes au modèle social traditionnel, ont enfin la possibilité de faire porter leur voix. Atypiques, vulgaires, assumées, transgressives, violentes, hypersexualisées, elles imposent leur originalité et recréent l’image de femmes résolument en phase avec leur temps, bousculant l’image traditionnelle qui considérait la femme comme devant être douce et effacée. Encadrée par son directeur de diplôme, le directeur artistique Antoine Leroux-Dhuys, Tifène a bousculé son jury, amené à comprendre et découvrir qui sont ces personnalités atypiques et d’où elles viennent, les codes qu’elles utilisent pour s’affirmer. Libres, toutes se moquent manifestement de l’avis des autres. Cette approche a  littéralement “bluffé” les membres du jury, aux dires notamment de Nicolas Bordas, vice-président de TBWA monde, véritablement séduit par l’expression graphique de cette liberté d’esprit, comme le rédacteur en chef Culture de Vanity Fair, Philippe Azoury, qui convaincu d’avoir croisé au détour d’un shooting une des égéries atypiques de Tifène, s’est amusé d’avoir été “incroyablement trompé” par le réalisme des personnages et plus largement du projet lui-même, qui aurait selon lui toute sa place aux Rencontres d’Arles. Félicitations Tifène !

Major de promotion 2020

Retour aux actualités

Téléchargez notre documentation